Revue technique automobile Renault Kangoo: Préliminaire

Revue technique automobile Renault Kangoo / Diagnostic / Injection / Moteur D7F 710 - 35 voies / Préliminaire

INSTAURATION DU DIALOGUE VALISE XR25 / CALCULATEUR

  •  Brancher la valise sur la prise diagnostic.

  •  Mettre le sélecteur sur S8.

  •  Mettre le contact.

  •  Frapper D13

IDENTIFICATION DU CALCULATEUR

IDENTIFICATION DU CALCULATEUR

L’identification du calculateur n’est pas liée à la lecture d’un code diagnostic, mais à la lecture directe du numéro MPR du calculateur. Après être entré en dialogue avec le calculateur.

FRAPPER G70*

Le Numéro MPR s’inscrit alors sur l’afficheur central en trois séquences.

Le Numéro MPR s’inscrit alors sur l’afficheur central en trois séquences.

Chaque séquence reste affichée environ deux secondes. L’affichage est répété deux fois.

EFFACEMENT MEMOIRE (sous contact)

Suite à une intervention sur le système d’injections, on pourra effacer la mémoire du calculateur par l’utilisation du code G0**.

Dans le cas où les informations obtenues par la valise XR25 nécessitent la vérification de continuités électriques, brancher le bornier MS 1048.

Le bornier MS 1048 se compose d’une embase 35 voies solidaire d’un

Le bornier MS 1048 se compose d’une embase 35 voies solidaire d’un circuit imprimé sur lequel sont réparties 35 surfaces cuivrées, et numérotées de 1 à 35.

A l’aide des schémas électriques, on pourra facilement identifier les voies reliant le ou les éléments devant être contrôlés.

IMPORTANT :

  •  Tous les contrôles, avec le bornier MS 1048, ne seront effectués que batterie débranchée.

  •  Le bornier n’est conçu que pour être utilisé avec un ohmmètre. En aucun cas on n’amènera de 12 volts sur les points de contrôle.

DESCRIPTION DES ETAPES DE DIAGNOSTIC

L’enchaînement décrit ci-dessous est à parcourir dans tous les cas de panne.

CONTROLE XR25 DES DEFAUTS

Cette étape est le point de départ indispensable avant toute intervention sur le véhicule.

Plusieurs contraintes sont liées au traitement des barregraphes :

  •  Une priorité dans l’ordre de traitement lorsque plusieurs barregraphes sont allumés.

  •  L’interprétation d’un barregraphe selon qu’il soit allumé fixe ou clignotant.

1 - Ordre de priorité

Un ensemble de barregraphes allumés correspondant aux capteurs ayant le même 12 V ou la même masse signifie une défaillance de cette source. Ces priorités sont traitées dans la partie "CONSIGNE" dans le diagnostic du barregraphe concerné.

2 - Barregraphes de pannes Entrée/Sortie

a) Allumé fixe :

La panne est présente : traiter le défaut selon la démarche indiquée dans le chapitre "INTERPRETATION DES BARREGRAPHES XR25".

b) Allumé clignotant :

Noter les barregraphes affichés à la valise.

Effacer la mémoire du calculateur et essayer de rallumer le barregraphe : sous contact, au ralenti (ou à vitesse démarreur) ou par un essai routier (la partie "CONSIGNE", dans le diagnostic du barregraphe concerné, peut vous aider à connaître les conditions d’allumage du barregraphe).

Si le barregraphe s’est rallumé (fixe ou clignotant) :

La panne est de nouveau présente. Dans ce cas, traiter le barregraphe de défaut.

Si le barregraphe ne s’est pas rallumé, vérifier :

  •  les ligne électriques qui correspondent au défaut clignotant,

  •  les connecteurs de ces lignes (oxydation, broches pliées...),

  •  la résistance de l’élément détecté défectueux,

  •  l’hygiène des fils (isolation fondue ou coupée, frottements...).

NOTA : Si l’effet client ne correspond pas au barregraphe de défaut qui est clignotant (exemple : Barregraphe de défaut capteur de température d’air clignotant mais aucun ressenti client) ne plus tenir compte de ce défaut mémorisé et l’effacer.

3 - Absence de barregraphes

Si plus aucun barregraphe de défaut n’est allumé à la valise XR25, il convient de faire un contrôle des états et paramètres. Ce dernier peut vous aider à localiser un problème.

CONTROLE XR25 DES ETATS ET PARAMETRES

Le contrôle des états et paramètres a pour objectif de vérifier les états et paramètres qui n’allument pas de barregraphe de défaut lorsqu’ils sont hors tolérances. Cette étape permet par conséquent :

  •  De diagnostiquer des pannes sans allumage de barregraphe de défaut qui peuvent correspondre à une plainte client (exemple : absence de l’information Pied Levé entraînant un ralenti instable).

  •  De vérifier le bon fonctionnement de l’injection et de s’assurer qu’une panne ne risque pas d’apparaître peu après la réparation.

Dans ce chapitre figure donc un diagnostic des états et des paramètres, dans les conditions de leur contrôle (exemple : diagnostic du # 01 sous contact et diagnostic du # 01 moteur tournant).

Si un état ne fonctionne pas normalement ou qu’un paramètre est hors tolérance, vous devez consulter la page de diagnostic qui est indiqué dans la colonne "Diagnostic".

CONTROLE XR25 CORRECT

Si le contrôle XR25 est correct, mais que la plainte client est toujours présente, il faut traiter le problème par effet client.

Traitement de l’effet client

Ce chapitre propose des arbres de localisation de pannes, qui donnent une série de causes possibles au problème.

Ces axes de recherche ne sont à utiliser que dans le cas suivant :

  •  Aucun barregraphe de défaut n’apparaît à la valise XR25.

  •  Aucune anomalie n’est détectée pendant le contrôle des états et paramètres.

  •  Le véhicule ne fonctionne pas correctement.

CONTROLE APRES REPARATION

Cette opération est une vérification simple de la réparation (par une commande, par un mode commande XR25, ...).

Elle permet de contrôler que le système sur lequel l’intervention s’est faite est correcte du point de vue électrique.

Elle est un préliminaire à l’essai routier.

CONTROLE EN ESSAI ROUTIER

Un essai routier est indispensable pour garantir le bon fonctionnement du véhicule et tester la qualité de la réparation. Son rôle est de vérifier qu’aucune anomalie ne se produit (ou ne se produira) au cours d’un roulage.

Pour être significatif, l’essai routier est soumis à des conditions de roulage particulières.

Conditions de roulage pour apprentissage des adaptatifs :

Lors de l’essai routier, stabiliser quelques instant le régime moteur entre :

260 < # 01 < 385 mbars
puis 385 < # 01 < 510 mbars
puis 510 < # 01 < 635 mbars
puis 635 < # 01 < 760 mbars
puis 760 < # 01 < 970 mbars

Ne pas dépasser un régime moteur de 4400 tr/min.

Le moteur doit être chaud (température d’eau > 75 °C).

Pour cet essai, il est conseillé de partir d’un régime moteur assez bas, sur le rapport de 3ème ou 4ème avec une accélération très progressive de façon à stabiliser la pression désirée pendant 10 secondes dans chaque zone.

Il faudra poursuivre l’essai par un roulage en conduite normale, souple et variée, sur une distance de 5 à 10 km.

    Moteur D7F 710 - 35 voies
    ...

    Fiche XR25
    PRESENTATION DE LA FICHE XR25 N° 27 COTE 1/2 PRESENTATION DE LA FICHE XR25 N° 27 COTE 2/2 REPRESENTATION DES BARREGRAPHES S’allume lorsque le dialogue est établi avec le calcul ...

    D'autres materiaux:

    Diagnostic collision
    Avant d’entreprendre la réparation de la carrosserie d’une voiture, même paraissant légèrement accidentée, il est nécessaire d’effectuer une série de contrôles : CONTROLE VISUEL Ce contrôle consiste à examiner le ...

    Tableau de bord
    DEPOSE-REPOSE Débrancher la batterie. Démonter : les deux vis (A) et déposer la demi-coquille supérieure, les quatre vis (B) et les deux vis (C). Déposer la visière de planche de bord. Démonter les quatre vis (D) et d&eacut ...

    Prééquipement radio
    Équipement radio Équipement radio Déclippez l’obturateur. Les connexions d’antenne, d’alimentation + et –, et les fils des haut-parleurs se trouvent derrière. La présence et l’emplacement de ces équipements dépendent de la version ...

    Categorie

       
    Droit d'auteur www.kangoovoit.com: 2011-2018